Les réservations sont ouvertes pour les jardins suspendus de la Maillerie !

hello world!
28 octobre 2019

Voiles et tunnels au potager en hiver

Des voiles et des tunnels au potager en hiver

L'hiver arrive à grand pas et il est temps de penser à protéger votre potager. Pour protéger les cultures, découvrez et appliquez les techniques des mraîchers : au programme  voiles et tunnels de protection !

Économiques, peu énergivores et faciles à installer, voici pourquoi installer des tunnels et/ou des voiles au potager est une excellente idée. 

Pourquoi installer des voiles et des tunnels de protection au potager ?

Pour prolonger les cultures d’hiver ou protéger les premières cultures printanières

La croissance des plantes est liée à plusieurs facteurs : La température, l’ensoleillement, la qualité du sol et l’humidité. Lorsque l’hiver approche ces quatre facteurs sont considérablement modifiés. D’abord les températures baissent et certaines plantes n’y résistent pas. Le temps d’ensoleillement est réduit. Le sol est plus dur et l’activité chimique y est réduite, les plantes ont donc moins facilement accès aux nutriments. L’humidité est plus forte et contribue à l’apparition de gelées.

La production en serre où un chauffage est apporté aux cultures est évidemment une solution très répandue. Mais, elle implique un coût énergétique et un investissement conséquent. Nous valorisons d’autres méthodes plus accessibles et économiques pour protéger le potager en hiver. Les voiles et les tunnels sont des solutions intéressantes pour prolonger la saison hivernale et effectuer les récoltes plus tôt au printemps. Elles permettent d'augmenter la chaleur du sol et de protéger les plantes des intempéries.

Eliot Coleman, agriculteur et écrivain américain, a mis en avant de nombreuses techniques pour repousser les limites des cycles saisonniers en conjuguant biologie des plants et abris simples. Si ses techniques t’intéressent, on te recommande son ouvrage Des légumes en hiver, produire en abondance même sous la neige.

Les voiles de forçage, les tunnels de protection, les voiles d’hivernage : que choisir ?

S’ils ont tous le même objectif final : protéger les plantes du potager contre les éléments extérieurs, ils ne seront pas utilisés pour les mêmes raisons.

Les voiles d’hivernage permettent d’augmenter suffisamment la température du sol pour protéger les plantes des gelées. 

Le voile de forçage comme son nom l’indique va être utilisé pour « forcer » les cultures. On l'appelle également voile de croissance. Il a deux fonctionnalités majeures :

  • Accélérer la germination en augmentant la température du sol. Avec des voiles de forçage on peut gagner jusqu’à 4°C au sol.
  • Protéger les jeunes pousses contre des intempéries comme la grêle ou le vent. Grâce aux voiles de forçage, on peut semer en pleine terre plus tôt dans la saison.

En général on utilise des toiles en fibres de polymère non tissées pour les voiles de forçage et d'hivernage car ce matériau permet à l’air et à l’eau de pénétrer. Les plantes sont protégées mais ne sont ni étouffées ni déshydratées. Les voiles d'hivernage sont plus denses pour conserver plus de chaleur.

Enfin, les tunnels de protection sont des structures temporaires que l’on construit avec des arceaux sur lesquels on vient tendre une couverture (bâche plastique ou en polythène transparent) pour protéger les légumes du froid, notamment pendant les nuits d’hiver. 

Les recommandations d'usage

Si les voiles et les tunnels ont des effets positifs indéniables au potager, il faut aussi savoir les utiliser de la bonne manière. On conseille notamment d’ouvrir les tunnels et d'enlever les voiles régulièrement pour aérer les plantes et éviter les effets de condensation qui augmentent les risques liés au gel. Sans aération régulière on court aussi le risque de faire pourrir les plantes. 

Chaque jour et si les conditions le permettent, on viendra ouvrir le tunnel et retirer le voile pendant quelques heures pour laisser les plantes respirer. On profitera aussi des belles journées ensoleillées d'hiver pour laisser les plantes à l'air libre. Cependant, il faut faire attention à ne pas oublier de remettre le tunnel ou le voile par dessus le potager avant la tombée de la nuit et l'arrivée des gelées.

 

Voiles et tunnels : comment les installer facilement et économiquement ?

Construction des mini tunnels sur les potagers d'entreprises des blobs

Pour un potager en pleine terre, le principe est le même. On plante des arceaux en PVC ou en acier galvanisé tous les 80cm d’un côté du potager. On courbe les arceaux pour leur donner à tous la même forme arrondie et on les plantes de l’autre côté du potager. On creuse une tranchée tout autour du potager pour y enterrer la bâche que l'on va venir tendre par-dessus les arceaux. Pour que ce soit plus simple, on vient fixer des clips pour maintenir la bâche sur les arceaux. Le matériel nécessaire se trouve très facilement en jardinerie.

Il existe aussi d’autres techniques complémentaires pour protéger les plantes au potager pendant l’hiver comme le paillage. Si tu as des questions sur le prolongement des cultures en hiver ou sur nos potagers d'entreprise, n’hésite pas à nous contacter.

Pour aller plus loin, n'hésitez pas à contacter les blobs 😉. Pour égayer vos locaux et fédérer vos collaborateurs toute l'année, les blobs installent des potagers d'équipe et les animent grâce à des ateliers dédiés et un accompagnement attentionné au fil des saisons.

Bon jardinage hivernal !

Envie de plus d'information ?


Blobosphère


Instagram


Facebook-f


Linkedin

©2019 Les Blobs. Tous droits réservés.

Crédit photos : Designed by jcomp / Freepik