Les réservations sont ouvertes pour la saison 2 des jardins de la Maillerie !

hello world!
26 avril 2019

Amélioration végétale au naturel : des pratiques anciennes et respectueuses de la nature

Depuis très longtemps, l'homme a cherché à améliorer les plantes pour les adapter à son environnement et à ses besoins alimentaires. Aujourd'hui, cette pratique est devenue essentielle pour répondre aux défis climatiques, environnementaux et alimentaires actuels. Toutefois, cette amélioration n'a pas toujours été associée à la manipulation génétique et peut être réalisée de manière naturelle et respectueuse de l'environnement.

L'amélioration végétale consiste à choisir et à faire reproduire des plantes pour que les prochaines générations obtiennent des caractéristiques plus intéressantes que leur parents, en termes de  résistance aux maladies, de goût ou bien de production de légume. Cette pratique est utilisée depuis des siècles pour améliorer les légumes, les fruits et les céréales que nous consommons aujourd'hui.

Il existe différentes méthodes pour améliorer les plantes. La “sélection massale” ou ”sélection au champ”, consiste à observer les plantes dans leur environnement naturel pour sélectionner et permettre la reproduction des légumes avec les meilleurs résultats.  L’année suivante il ne reste qu’à semer leurs graines pour obtenir une culture plus résistante que la génération passée.

Enfin, la sélection naturelle induite consiste à utiliser des produits naturels pour stimuler la croissance et la résistance des plantes. Là, il n'est pas question de faire reproduire des mutants, mais plutôt de s’occuper des cultures déjà présentes de façon plus naturelle !

Le croisement de plantes est une autre méthode utilisée pour améliorer les plantes. L'hybridation, bien que le terme puisse faire peur, est en réalité un phénomène naturel !

En effet, dans la nature, les plantes se reproduisent par le biais des insectes, c’est ce que l’on appelle la pollinisation (reproduction sexuelle des plantes). 

Lors de ce phénomène les hybridations arrivent lorsque les abeilles et autres insectes pollinisateurs déposent le pollen d’un plante A sur le pistil d’une plante B. Une fois fécondée la fleur va former des graines reprenant les gènes des 2 parents de manière aléatoire, en reproduisant plusieurs le même phénomène plusieurs fois d'affilée il est possible d’obtenir des plantes très différentes des parents d'origines.

Il est possible de remplacer les petites bêtes responsables de la pollinisation par un pinceau et de croiser “artificiellement” les fleurs.

Le pinceau va remplacer les poils de l’insecte et va nous permettre de transporter et de déposer le pollen d'une fleur vers une autre. Ainsi il va être possible d’avoir plus de contrôle sur le croisement qui va s’opérer en choisissant les plantes parents . Cette méthode repose sur des principes biologiques naturels, elle permet de diriger le croisement que l’on souhaite obtenir mais ne fonctionne pas à tous les coups car reste soumise à l’aléatoire. Il s’agit juste d'un petit coup de pouce!

 

Au quotidien il vous est vous aussi possible de pratiquer la sélection végétale. Lors de vos repiquages en ne plantant que les individus ayant le mieux pousser, lors de vos récoltes en laissant monter en graine vos plus beaux plants ou bien pour les plus courageux en procédant vous-même à la pollinisation.

En résumé, l'amélioration des plantes est importante pour répondre aux défis actuels. Cette pratique peut être effectuée de manière naturelle et respectueuse de l'environnement en utilisant des méthodes traditionnelles.

Lancez-vous !

Contactez notre équipe. Nous serons ravis d’échanger sur votre projet.

Let's Grow 🌱

© Crédits Schémas : Patrick Morin - Archives Larousse