Les réservations sont ouvertes pour les jardins suspendus de la Maillerie !

hello world!
13 juin 2020

La culture du thym

La culture du thym

Comment réussir la culture du thym dans son potager ? Facile à faire pousser, voici les étapes majeures pour profiter pleinement de cette herbe aromatique !

Temps de lecture : 1 minute

Environnement idéal

  • T°C idéale pour germer : 20°C
  • T°C pour croître : entre 20°C et 30°C
  • Exposition : ensoleillée
  • Besoin en eau ; aucun arrosage sauf en cas de très forte chaleur.
  • Modalités d'implantation : Avant de planter du thym, il est nécessaire de désherber et d’ameublir la terre pour obtenir de beaux plants. Lorsque la plantation a été effectuée, il est recommandé de tasser la terre avant d’arroser copieusement
  • Meilleures associations : choux (pour faire fuir la piéride), fraises et rosiers.

Semis et plantation

Avant de planter du thym, il est nécessaire de désherber et d’ameublir la terre pour obtenir de beaux plants. Cela signifie rendre la terre plus légère en la retournant ou la bêchant. Lorsque la plantation a été effectuée, il est recommandé de tasser la terre avant d’arroser copieusement. Si le temps est très sec, arrosez une nouvelle fois quelques jours après. Si vous souhaitez réaliser un semis, recouvrez légèrement les graines après les avoir déposées sur la terre. Arrosez légèrement pour maintenir la terre humide. La levée commence 2 à 3 semaines après le semis.

Entretien

Rien de plus simple que de cultiver du thym ! Cette plante aromatique ne demande que très peu d’entretien. Aucun apport de fertilisant ou d’eau n’est nécessaire, sauf dans les régions très sèches. Après la floraison, taillez le dessus pour lui conférer une forme ronde et homogène. Veillez également à enlever les branches mortes au début du printemps et à désherber régulièrement.

Récolte

La récolte du thym peut s’effectuer toute l’année. C’est néanmoins lorsqu’il est en fleur (en juin), que le thym est le plus aromatique. Pour le faire sécher en bouquet, suspendez plusieurs tiges attachées entre elles, la tête vers le bas dans un endroit chaud, sec et bien aéré.

A savoir

Le thym apprécie l’ensoleillement et la chaleur; l’ennemi numéro 1 du thym est l’humidité. L’eau stagnante ou les pièces humides favorisent la prolifération des champignons et des maladies. 

C’est par ailleurs une plante assez rustique qui résiste bien aux maladies. 

Vous avez maintenant envie de cultiver votre propre thym et obtenir un potager pour mettre en pratique ces conseils ? Contactez-nous !

Nous avons hâte de cultiver avec vous !

Votre culture d'entreprise

avec les potagers d'entreprise des blobs


Contactez-nous