Les réservations sont ouvertes pour les jardins suspendus de la Maillerie !

hello world!
23 juin 2020

Quelques astuces pour créer un potager autosuffisant

Quelques astuces pour créer un
potager autosuffisant


Concevons votre potager

Vous voulez partir en vacances mais vous avez peur d'abandonner votre potager ? On vous comprend, et particulièrement pour les plantes d'intérieur qui n'ont que vous pour s'abreuver ! Voici quelques astuces pour que vos plantes s'épanouissent sans vous !

Temps de lecture : 1-2 minutes

Le choix de l’emplacement

Voici une astuce très simple mais tout de même très importante : mettre ses plants à l'abri d'un soleil direct, voir à l'ombre. Ainsi les plantes réduiront drastiquement leur consommation en eau. S’il vous est impossible de les déplacer, réalisez un paillage ou bricolez une palissade pour les protéger au maximum du soleil et de la chaleur.

La laine

« Laine imbibée » ou « arrosage à la mèche », cette méthode vous fera gagner jusqu'à 2 semaines d’absence ! Pour cela, remplissez un récipient d’eau et placez le à côté de vos plants. Maintenant, reliez un fil de laine depuis le  récipient d’eau jusqu’au pot de terre de votre plante. C’est grâce à la capillarité que les plants recevront de l’eau régulièrement. Attention, il est important d’enfoncer assez profondément la laine dans la terre pour que toutes les racines puissent en bénéficier.

Goutte à goutte

Et si vous pouviez partir 1 mois et gardez vos plantes en pleine forme ? C’est possible en créant un système dit de goutte à goutte. Récupérez une bouteille d’eau d’une contenance de 1, 2 voire 5L en fonction de la durée de votre absence. Puis percez le bouchon à deux endroits différents avec l’aide d’une aiguille préalablement chauffée ou d’un cure dent. Enfin déposez la bouteille à l’envers dans le pot en veillant à bien enfoncer le bouchon dans le substrat. N’oubliez pas de percer le fond de la bouteille, sans cela, l’eau ne coulera pas ! On vous conseille de  tester le système avant de partir pour vérifier le débit d'eau 😉

Pot à réserve

Il est également possible de créer un bac autosuffisant (wicking bed en anglais). Muni d'une réserve d'eau, celle-ci remonte par capillarité et hydrate les racines, comme le ferait une nappe phréatique. Attention simplement à vérifier régulièrement le niveau d'eau.

L'écosystème

La meilleure manière de s'assurer de l'autosuffisance de votre potager : le concevoir en s'inspirant du vivant. Des associations de cultures complémentaires, le paillage du sol (comme en forêt), un bon emplacement. 

Partir en vacances n’est plus un problème pour s’occuper d’un potager !  Contactez-nous et profitez pleinement de ses ressources même pendant vos absences !

Nous avons hâte de cultiver avec vous et avancer tous ensemble vers un monde plus vert !

Et si on échangeait ?

©2019 Les Blobs. Tous droits réservés.

Crédit photos : Designed by jcomp / Freepik