Les réservations sont ouvertes pour les jardins suspendus de la Maillerie !

hello world!
7 février 2022

Tout savoir sur les jardins partagés

On entend beaucoup parler de jardins partagés, lieux de biodiversité et de convivialité au sein des quartiers. Mais en connaissez-vous les spécificités ? Lisez cet article pour tout savoir sur les jardins partagés.

Temps de lecture : 1 à 2 minutes

L'histoire des jardins partagés en France

« On entend par jardins partagés les jardins créés ou animés collectivement, ayant pour objet de développer des liens sociaux de proximité par le biais d’activités sociales, culturelles ou éducatives et étant accessibles au public.». Telle est la définition du ministère de la transition écologique.

Les jardins communautaires sont nés de la révolution industrielle avec les premiers jardins ouvriers, en Angleterre et en Allemagne. En France ces initiatives inspireront l’abbé Jules Lemire dans les années 1890, qui créera ce qui deviendra la Fédération nationale des jardins ouvriers. En 1920, en compte 47 000 !

Plus tard d’autres populations solliciteront ce dispositif, d’où la création des “jardins familiaux”, qui connaîtront un fort déclin dans les années 1970, suite au développement économique de l’époque. Mais c’est aux États-Unis que vont reprendre vie les Community Gardens urbains, avant de revenir progressivement chez nous, dans les années 2000...

Les enjeux des jardins partagés

Les bénéfices des jardins partagés sont nombreux. Nous pouvons en citer quelques uns : 

  • Convivialité : améliorer le cadre de vie des habitants et favoriser les échanges
  • Respect de l’environnement et biodiversité : la culture d’un jardin partagé se caractérise souvent par le choix de techniques de culture naturelles et la préservation des sols
  • Alimentation : permettre aux citadins de cultiver une partie de leur propre alimentation. 
  • Circuits courts : sensibiliser aux méthodes de production naturelles et inciter à la consommation locale.

Cependant de nos jours les jardins partagés sont trop peu nombreux. En effet, on les estime à moins de 1 pour 20000 habitants (source Insee)! Nous sommes donc en droit de nous demander pourquoi les initiatives peinent à se multiplier alors que l’engouement pour la nature et les circuits courts se fait de plus en plus pressant. 

La première difficulté souvent rencontrée est celle du lancement de la démarche : quelles installation, quel collectif, quels moyens ? Puis vient celui de son animation : comment former, comme susciter l’engouement sur le long terme. Vient enfin la problématique de l’approvisionnement sur le long terme du jardin en plants, graines, équipement est réparations diverses.

Growsters a imaginé une méthode innovante pour répondre à ces enjeux.

Les jardins partagés Growsters

L'équipe Growsters propose une solution aux écueils des jardins partagés avec une méthode innovante qui combine le meilleur de l’humain et du digital : une équipe de maraîchers animateurs pour suivre les jardins sur le terrain, et une plateforme web pour conseiller et accompagner les jardiniers urbains au quotidien. 

Les services de la société s’adressent aux entreprises, aux promoteurs et aux collectivités avec un but : leur permettre de cultiver simplement et durablement leurs espaces potagers, se former et surtout engager leurs communautés dans le temps !

Contactez-nous pour en savoir plus !

Lancez-vous !

On espère que cet article vous aura aidé à tous savoir sur les jardins partagés. Vous hésitez encore avant de vous lancer cette saison ?  Adoptez un potager Growsters et lancez-vous !

Let's Grow 😇🌱

Source de la photo : Land collective