hello world!
25 avril 2022

Que manger et que cultiver au printemps ?

Cela n’aura échappé à personne, avec l’apparition des premières fleurs et la douceur des températures, le printemps s’est doucement installé et ne cédera officiellement sa place à l’été que le 21 juin. Avec l’arrivée des beaux jours, arrivent aussi de nouveaux fruits sur les étalages et souvent l'envie de jardiner. Alors, que manger et que cultiver au printemps ?

Dans cet article, on vous présente les fruits et légumes de saison, on vous explique tout sur l'effet du printemps sur les plantes et on vous donne quelques conseils pour faire fructifier votre potager !

 

Temps de lecture : 5 minutes

Que manger au printemps ?

Le printemps est une saison de transition, durant laquelle on retrouve des légumes d’hiver en fin de production qui se mélangent aux premiers légumes d’été.

  • Poireau
  • Carotte 
  • Cresson
  • Pomme de terre
  • Navet
  • Endive
  • Oignon
  • Chou
  • Épinard

Dès la fin du mois de mars, de nouveaux arrivants permettent de diversifier vos plats !

  • Concombre d'abri froid
  • Blette précoce
  • Patate douce
  • Asperge
  • Radis
  • Pois gourmand
  • Fenouil
  • Pak choï
  • Salade
  • Artichaut (dans le sud de la France)

En fin de printemps, il est aussi possible de trouver les premières tomates. Toutefois, ces dernières ont souvent peu de goût car elles manquent encore de soleil.

Du côté des fruits, le printemps marque la fin des agrumes françaises mais il entraîne l’arrivée des petits fruits tels que :

  • Fraise
  • Cassis
  • Groseille
  • Framboise précoce
  • Mûre
  • Cerise
  • Pomme

En fin de saison, on peut aussi trouver les premières pastèques et premiers melons, ainsi que quelques fruits à noyaux.

Le printemps est aussi la pleine saison pour les bananes françaises, il en est de même pour les mangues venant d’Amérique du Sud et les fruits de la passion qui viennent d'Asie. Ça fait un peu plus de trajet, on vous invite bien sûr à privilégier le local  😉

Le printemps : comment ça marche ? 

 

Une saison tout en contrastes

Météorologiquement, le printemps est une saison de contrastes thermiques et hygrométriques (relatifs à l’humidité de l’air !).

Bien que les jours deviennent plus longs et plus chauds, le printemps reste une saison relativement froide avec notamment les Saints de Glaces (les 11, 12 et 13 mai) réputés comme étant des jours particulièrement froids, voire gélifs.

L’adoucissement des températures et l’élongation des jours, qui s’opposent à la froideur constante de l’hiver, induisent le réveil progressif du monde végétal. Mais concrètement, que se passe-t-il pour nos amies les plantes ?

 

La vie reprend !

Pour passer l’hiver, les plantes mettent en place diverses stratégies : perte des feuilles des arbres, stockage de ressources dans les parties protégées, etc. L’allongement de la photopériode (le rapport entre la durée de jour et de nuit en une journée) et l’augmentation des températures signalent qu’il est maintenant temps de lever la dormance (arrêt temporaire de la croissance d'un végétal) et déclenchent la reprise de la vie végétative.

Le printemps apporte toutes les conditions nécessaires à la germination des premières graines :

  • Des températures suffisamment hautes pour déclencher la germination 
  • De l'humidité pour faire gonfler la graine jusqu'à l'éclatement pour que la plantule perce le tégument (enveloppe protectrice de la graine)
  • De la lumière pour transformer les réserves de la graine en sucres qui serviront de nourriture pour la plante. Plus les graines sont fines, plus elles ont besoin de lumière car elle ont d'autant moins de réserves de nourriture.

Pour les arbres, cette saison stoppe les mécanismes de protection et déclenche l'ouverture des bourgeons, aussi appelé débourrementCe débourrement est dû à la reprise de la circulation de la sève et donc au transport de sucres et phytohormones dans l’ensemble de l’arbre. Au Canada, c’est à cette période que l’eau d’érable est puisée, car la concentration en sucre dans la sève est très importante.

Que cultiver au printemps ? 

De manière concrète et outre le traditionnel “grand nettoyage de printemps” qui se traduit par la suppression des résidus des cultures d’hiver (feuilles mortes, plantes non productives…) et les amendements printaniers, qu’est-il possible de faire au jardin ?

 

Tailler & éclaircir

En accord avec la remise en circulation des sèves, le printemps est parfait pour tailler les plantes ligneuses et leur donner forme. Rosiers, arbustes, conifères et fruitiers : tout y passe ! 

La taille permet aussi la ramifications des branches. Pour ce faire, il suffit de s’assurer que 4-5 yeux sont toujours présents sur la branche. En repoussant, une branche en donnera plusieurs qu’il suffit de supprimer par pincements ou lors d’une future taille pour donner la forme souhaitée à l’arbre.

De manière analogue, il est aussi possible d’éclaircir les fleurs des fruitiers (ne garder que 2-3 fleurs par bouquets floraux) pour obtenir des fruits plus gros et plus sucrés.

 

Semis de printemps 

Côté graines, le sol reste trop froid pour de nombreux semis en pleine terre. Nous vous conseillons donc de semer sous abri ou tunnel froid. Malgré tout, il existe quelques exceptions comme les radis, carottes, salades et navets, qui peuvent être semés directement au potager.

Pour les semis de printemps plus frileux (melon, concombre, tomate, courgette…), effectuez directement vos semis en godet afin de faciliter le repiquage. 

Température et humidité sont les clés de la réussite. La température idéale pour la majorité des semis avoisine les 20°C, tandis qu’un taux d'humidité dans l’air de 90% est optimal. Le substrat doit constamment être frais, mais pas imbibé, afin d’éviter au maximum le développement de champignons qui s'attaquent aux graines et plantules. Une fois les premières vraies feuilles sorties (et les cotylédons tombés), il est possible de procéder au repiquage, mais pensez bien à vérifier auparavant qu’aucune vague de froid n’est à prévoir !

Lancez-vous !

On espère que cet article vous aura aidé à comprendre que manger et que cultiver au printemps ! Pour un accompagnement toute l'année et des conseils sur-mesure,  adoptez un potager Growsters !

Let's Grow 🌱

Source de la photo : Philippe Collard