Les réservations sont ouvertes pour les jardins suspendus de la Maillerie !

hello world!
19 novembre 2019

La rotation des cultures au potager : pour quoi faire ?

La rotation des cultures au potager : pour quoi faire ?

Vous êtes intéressé par les techniques agricoles ou la permaculture ? Vous ne comprenez pas comment font les maraîchers pour avoir toujours autant de légumes si savoureux et différents à chaque saison alors que vous avez déjà du mal à entretenir votre mini potager ?

Pas de panique ! Le métier de maraîcher est un art complexe et on vous en donne quelques techniques pour mieux le comprendre. Dans cet article nous vous expliquons les intérêts de la rotation des cultures au potager et comment les maraîchers l’appliquent. Découvrez pourquoi elle peut vous être utile en théorie mais aussi pourquoi elle sera plus difficile que vous ne le pensez dans la pratique, surtout si vous débutez.

Avant tout, il faut savoir que la rotation des cultures consiste à alterner, de façon annuelle ou saisonnière,  la culture de différentes variétés de plantes sur une même parcelle de terrain.

La rotation des cultures permet d’améliorer la fertilité du sol et la productivité des cultures

Effectuer la rotation des cultures pour un sol plus riche en nutriments

Les plantes ont besoin de plusieurs facteurs pour leur croissance et parmi eux les nutriments présents dans le sol ont une part importante. Vous avez peut-être déjà entendu parler du NPK ? Le N représentant l’azote, le P le phosphore et le K le potassium. Ce sont les trois éléments majeurs, nécessaires dans le sol pour la croissance des plantes.

Chaque plante puise dans les réserves du sol la part de nutriments qui lui convient. À titre d’exemple, les légumes feuilles consomment beaucoup d’azote alors que les légumes racines ou bulbeux ont un fort besoin de potassium. Préparer une rotation des cultures au potager selon les familles (racines, feuilles ou graines) permet de régénérer les réserves nutritives du sol et améliorer sa fertilité. Une bonne recette pour des légumes qui poussent plus vite et mieux.

Effectuer la rotation des cultures pour une meilleure structure du sol de son potager

De plus, les plantes ont des systèmes racinaires bien différents. Pour certaines variétés, leurs racines puisent en profondeur tandis que d’autres ont un système racinaire plus superficiel. Au potager, alterner les cultures ayant des systèmes radiculaires différents permet de prospecter le sol à différentes profondeurs et d’en améliorer ainsi sa structure.

En alternant les cultures plus « salissantes » avec d’autres moins « salissantes » on lutte aussi contre les mauvaises herbes en laissant des parcelles du jardin plus propres. Cela est due à l’alternance d’actions différentes sur le potager : des paillage ou des binages plus ou moins fréquents selon les variétés par exemple.

Effectuer la rotation des cultures pour des cultures plus robustes face aux maladies

Les plantes du potager ont des ennemis. Entre les ravageurs, les insectes, les maladies ou les mauvaises herbes il est parfois difficile de protéger nos plantes. Et voilà encore l’un des avantages de la rotation des cultures pour les maraîchers ! Elle permet de rompre le cycle vital de nombreux organismes nuisibles aux cultures.

En cultivant au même endroit successivement des familles botaniques différentes vous vous assurez que les nuisibles ne puissent pas se développer. Prenons un exemple, si vous cultivez chaque année au même endroit la carotte, il y aura fort à parier que le mouche de la carotte en fera son terrain de jeu favori. À contrario si dans votre rotation des cultures vous modifiez l’implantation des cultures au fil des saisons, la mouche ne saura plus où donner de la tête. 

La rotation des cultures au potager offre l’opportunité de cultiver efficacement plusieurs variétés et sur plusieurs saisons

Alterner les cultures exigeantes et peu exigeantes pour favoriser la productivité et cultiver de nombreuses variétés

Certaines variétés sont plus exigeantes que d’autres. Les tomates demandent beaucoup de compost tandis que les carottes sont considérées comme peu exigeantes. Certaines cultures ont même la faculté de fertiliser le sol comme les pois ou les haricots. Nous conseillons souvent de laisser les racines de ces variétés dans le sol une fois qu’elles ont été récoltées. Elles agiront comme un engrais vert.

En alternant les cultures exigeantes et peu exigeantes vous vous assurez de belles récoltes puisque les plantes n’épuiseront pas le sol de la même manière. Ainsi si vous avez 4 terrains ou 4 pots différents vous pouvez par exemple effectuer une rotation comme ci-dessous :

Pot 1 Pot 2 Pot 3 Pot 4
1ère année Exigeante + compost Peu exigeante Peu exigeante Vivace
2ème année Peu exigeante Exigeante + compost Peu exigeante Vivace
3ème année Peu exigeante Peu exigeante Exigeante + compost Vivace
4ème année Exigeante + compost Peu exigeante Peu exigeante Vivace

Tableau de rotation des cultures sur 4 années basé sur l'exigence des cultures

Rationaliser l’usage du compost et des engrais en fonction des variétés que l’on cultive

En alternant des cultures au potager vous utilisez le compost ou les engrais verts à des moments différents. Vous effectuez notamment une fertilisation de « fond » qui va permettre aux cultures exigeantes de s’épanouir puis à celles moins exigeantes ou à celles nécessitant du compost bien décomposé de se développer.

Effectuer la rotation des cultures c’est aussi alterner entre des périodes de cultures et des périodes d’amendement du sol. En respectant un plan de rotation des cultures pour votre jardin vous êtes assurés de faire un amendement plus régulier pour un sol plus riche et des plantes plus productives.

La rotation des cultures pour débuter ? De la théorie à la pratique …

La rotation des cultures est à la fois passionnante et très contraignante. D’ailleurs les meilleurs maraîchers recommandent de faire attention lorsque vous vous lancez. Elle est si dépendante de votre terrain, de vos envies et de votre climat qu’on ne peut pas appliquer théoriquement une méthode ou une autre. Pour l’appliquer, vous devrez prendre en considération votre contexte. 

Chez les blobs, nous avons souhaité que nos super potagers d’entreprise s’adaptent aux espaces contraints, c’est pourquoi nous travaillons sur de petites surfaces. Nous concevons avec les collaborateurs de nos clients une rotation des cultures adaptée pour comprendre les grands principes utilisés par les maraîchers. Dans la pratique, nous ajustons en fonction de l’environnement et des envies des super jardiniers.

C’est la même démarche que vous pouvez appliquer chez vous. Inspirez-vous des grands principes pour effectuer votre premier plan de cultures. Tenez à jour un carnet et notez les cultures que vous mettez sur chaque parcelle d’année en année. Vous pouvez par exemple démarrer par une alternance de légumes feuilles, puis racines puis graines/fruits d’année en année. Toutefois, gardez en tête que seule une longue expérience du terrain saura vous dictez les bonnes méthodes. 

Vous savez tout sur la rotation des cultures au potager. Nous espérons que cet article vous a plu ! Si vous voulez lire d’autres articles des blobs rendez-vous sur la blobosphère : le blog des blobs.

Le jardinage collaboratif vous intéresse ? Contactez-nous 😉

Envie de plus d'information ?


Blobosphère


Instagram


Facebook-f


Linkedin

©2019 Les Blobs. Tous droits réservés.

Crédit photos : Designed by jcomp / Freepik